Dans une entreprise, le manager est celui qui donne les bonnes idées et les concrétise. Il entraîne son équipe, la conduit, et s’en occupe de manière saine et intelligente. En somme, il dirige tout en veillant aux bonnes conditions de travail. Malheureusement, certains managers brillent davantage par leur absence que leur soutien. Pris par la réunionite aiguë, affairés à rencontrer divers partenaires à l’extérieur ou tout autre sorte de prétextes, ces derniers font preuve d’un absentéisme qui peut avoir de lourdes conséquences. Zoom sur le fléau du manager absent !

 

Manager absent, signe d’incompétence

Un bon manager n’écrase pas son équipe par une présence trop soutenue, trop invasive. En effet, il laisse place aux initiatives et à l’autonomie. Néanmoins, il doit être présent aux moments opportuns. Tous les membres d’une équipe ont, à un moment ou à un autre, besoin d’être conseillés. Un manager absent n’est pas en mesure de prodiguer des conseils.

Tout ce qu’il propose à ses collaborateurs est le « management par l’absence ». Le plus souvent, ce type de managers se contente de donner quelques vagues directives avant de disparaître. Il s’agit là d’une réelle incompétence. En effet, un manager compétent donne des directives et suit l’évolution du travail. Il reste disponible et se veut force de conseils.

Le management par l’absence est une modalité de management intentionnelle. Le manager ne s’investit pas réellement dans les projets, mais il ne manque pas de récolter les louanges.

 

Démotivation de l’équipe, première conséquence de l’absentéisme du manager

Toute équipe a besoin d’un manager. Même si elle opère en synergie et met ses compétences en commun pour mieux servir les projets, elle finira par pâtir de l’absence du manager. En effet, la fonction d’un manager est de donner une direction mais également d’accompagner de manière à valider ou invalider les idées mises en place.

De fait, une équipe sans manager peut s’apparenter à un équipage de navire sans capitaine. Elle n’a aucune idée du cap et finit par stagner. Ce qui entraîne inévitablement une démotivation collective.

Par sa présence effective et son investissement, le bon manager impulse une énergie et c’est cette dernière qui va porter l’équipe. Sans elle, le doute et le désinvestissement s’installent, même chez les collaborateurs les plus motivés et les plus enthousiastes.

 

Le manque de confiance, une conséquence inévitable

Un manager absent échouera de manière certaine à instaurer un climat de confiance entre lui et son équipe. N’étant pas là pour guider, il n’est pas perçu comme une personne de référence par ses collaborateurs. Délaissés, ces derniers ont donc appris à ne compter que sur eux-mêmes.

Si un jour l’envie prend au manager de faire acte de présence et de s’investir, son équipe aura donc beaucoup de mal à avoir confiance en lui et ne suivra ses directives qu’avec réticence, voire méfiance. Un tel climat est délétère à tout point de vue. L’équipe se sent perdue, les projets peinent à se mettre en place ou sont mal menés, et les clients sont mécontents.

 

Les répercussions du management par l’absence sont donc multiples et nuisent aux salariés de manière individuelle et collective, et fatalement à l’entreprise. Tâtonnement, manque d’investissement, perte de confiance, démotivation, échec des projets, autant de conséquences directement imputables à l’absentéisme du manager.