Près de 10% de consultants informatiques exercent leur activité en free-lance dont une part de plus en plus importante en portage salarial. Recherchés par les entreprises qui n’ont pas les ressources internes pour répondre  à des besoins spécifiques, ils peuvent intervenir sur de très longues missions et manager un projet informatique de A à Z.

Par Rachel Paluszak, MISSIONS-CADRES portage salarial

1. Les attentes des acheteurs de prestations intellectuelles

Selon le Baromètre des Achats de prestations intellectuelles 2018, 75% des entreprises interrogées qui externalisent une partie de leur activité achètent des prestations informatiques et 69% des prestations d’études et de conseils.

Si le critère du prix reste une priorité pour 72% d’entre eux, d’autres attentes sont clairement exprimées : la qualité des livrables, le respect des délais, la création de valeur et le retour sur investissement. C’est particulièrement le cas pour des projets informatiques, véritables enjeux pour le développement et la compétitivité des entreprises. Il est donc essentiel de trouver le professionnel flexible, disponible, centré sur son cœur de métier,  qui saura manager sur plusieurs mois, voire plusieurs années, un projet stratégique en sachant s’adapter à une culture d’entreprise et à une équipe interne.

2. Les atouts des managers de projets informatiques en portage salarial face au risque achat

Les entreprises interrogées se sentent concernée par les risques achats. Elles sont 88% à craindre le délit de marchandage, 76% les risques fiscaux et plus de 70% les risques de requalification.

Dans ces conditions, le statut juridique du manager de projets informatiques externe est un critère important pour l’entreprise. Sur ce point le portage salarial apporte de véritables garanties à l’acheteur.

  • La convention collective du portage salarial encadre les activités du consultant informatique porté : niveau d’expertise, autonomie, même protection sociale que le salarié, formation.
  • La gestion fiscale et administrative des activités du consultant informatique porté est entièrement gérée par sa société de portage. Le consultant est déclaré à l’URSSAF dès la signature de son contrat de prestations.
  • Contrairement à l’auto-entrepreneur, le consultant informatique porté peut réaliser une mission de management de projet informatique de longue durée, sans risque de requalification. La convention du portage salarial prévoit ainsi que toute entreprise ne disposant pas des ressources internes pour un projet ponctuel, peut faire appel à un consultant porté jusqu’à 36 mois d’affilée.
  • Une responsabilité civile professionnelle : le consultant porté est automatiquement couvert par la RCP de sa société de portage.

3. Manager de projets informatiques porté : expertise et flexibilité

Le management d’un projet informatique demande à la fois une expertise technique reconnue et des qualités humaines pour réaliser dans les délais, souvent en équipe, les objectifs du livrable.

Les consultants en portage salarial ont 5 grands atouts pour manager un projet informatique :

  • La disponibilité : parce qu’ils délèguent la totalité de leur administration à leur société de portage, les consultants informatiques portés gagnent en moyenne 20% de leur temps actif au profit de leur cœur de métier. Leur statut leur permet de travailler dans l’entreprise cliente ou de chez eux selon le projet à développer.
  • La capacité à mobiliser une équipe : lorsqu’un projet d’envergure nécessite de constituer toute une équipe externe, le consultant porté peut faire appel aux autres professionnels de sa société de portage qui seront sous ses ordres durant la mission.
  • La flexibilité : au cours de ses missions, le manager informatique porté s’adapte aux différentes exigences de ses clients. Il est habitué à changer d’environnement, à saisir la spécificité de l’entreprise pour laquelle il est missionné.
  • Un contrat de prestations clair pour chacun : la relation commerciale qui lie le prestataire porté, le client final et la société de portage est matérialisée par un contrat de prestations détaillé. C’est particulièrement le cas pour les missions de management de projets informatiques. Le contrat précise entre autre l’objet de la mission, le cahier des charges du client, la méthodologie, le phasage du livrable, les délais, les besoins pour tenir les délais, les mentions sur la propriété intellectuelle, le devoir de confidentialité.
  • La liberté de choisir ses missions : contrairement à un salarié d’une SSII qui doit accepter les missions qui lui sont proposées, le manager informatique en portage salarial a la liberté de choisir ses projets en fonction de son expertise et de ses passions !

Les managers informatiques en portage salarial ont donc de nombreux atouts pour rassurer l’acheteur de prestations intellectuelles. Leur expertise reconnue, leur formation initiale en font des acteurs incontournables pour tous les acheteurs de prestations qui recherchent la qualité et la réactivité.

En savoir plus sur le portage salarial :  https://www.missions-cadres.com