Dans un contexte général où la mobilité et la flexibilité du travail sont fortes et où les collaborateurs aspirent avant tout à être heureux au travail. Le management au sein des PME connaît un véritable bouleversement. Exit les managers dirigeants à plein temps qui pressent leurs collaborateurs. Place donc au manager à temps partagé , et ce, en toute agilité !

La révolution du manager à temps partagé

Le travail évolue et les PME n’ont plus les mêmes besoins ; les incertitudes liées à leurs activités et leurs difficultés à recruter confirment leur nécessaire besoin en flexibilité. On pense également aux starts-up souhaitant se développer et acquérir de l’expérience à moindre coût. Le temps partagé répond à ces besoins et leur permet d’acquérir le savoir-faire d’un expert en commerce, rh, marketing, finance,… pour un accompagnement dans la durée avec un nombre de jours déterminé par mois. (pour plus d’informations : https://finaxim.fr/) En somme, une expertise à la demande où les équipes sont accompagnées par un directeur externalisé.

Le professionnel à temps partagé, indépendant et entrepreneur, apporte ses compétences acquises au cours de son parcours professionnel. Il nourrit les idées de ses clients grâce à son recul et à son regard externe. La venue ponctuelle mais régulière d’un manager peut perturber certains collaborateurs dans un premier temps. Il s’avère que l’autonomie qu’on leur accorde sert à la productivité globale de l’entreprise.

Le temps partagé permet une justesse dans le management qui devient beaucoup plus impactant. L’arrivée de ce directeur & manager à temps partagé permet de retrouver un nouveau souffle et de gagner en efficacité !  Et c’est là que le temps partagé rejoint le management agile ; privilégier la qualité plutôt que la quantité.

Le temps partagé permet un management agile !

Le temps partagé est une solution idéale pour les PME et start-up d’obtenir un management sérieux et flexible ; il permet également d’augmenter l’agilité et la confiance dans l’entreprise. Un professionnel intervenant à temps partagé est souvent synonyme de développement d’une culture projet et d’efficacité. Puisque le temps est limité, il en découle un management horizontal où le manager est désigné comme un facilitateur plutôt qu’un encadreur. Chaque collaborateur a un rôle à jouer selon son domaine d’intervention C’est pareil pour  ses technicités et ses soft skills (l’écoute, la disponibilité, l’audace, la gestion du temps, la bienveillance …).

Un manager agile reconnaît toutes ces qualités et distribue de manière participative les rôles de chacun pour mener un projet à bien. L’agilité fait avancer un projet de manière précise, étape par étape, où chacun sait où il en est. De courtes réunions, souvent debout, permettent au manager de répondre aux difficultés rencontrées et de motiver les troupes. Idéal donc pour le manager à temps partagé qui n’est pas tous les jours dans l’entreprise. Paradoxalement, un manager présent deux jours par semaine aura plus d’impact sur son équipe grâce aux méthodes agiles qu’un manager à plein temps “tout-puissant” qui adoptera un management en cascade. L’agilité permet de renforcer l’efficacité d’un manager à temps partagé au sein d’une PME puisqu’elle l’encourage aux échanges et à l’optimisation de son temps.