Les étapes d’un management de transition sont à suivre pour que tout se déroule de manière optimale. La garantie de résultat représente un atout à profiter en ayant recours à un manager de transition. Nous pouvons donc répertorier le management de transition en 6 étapes.

Les étapes d’un management de transition

La sélection d’un manager de transition

La première étape d’un management de transition consiste à définir le cadre de la mission. Chaque manager de transition possède des expériences et des qualifications bien précises. Les spécialités sont différentes autant que les situations à gérer ou les objectifs à atteindre. Les attentes de l’entreprise et le profil de l’expert doivent alors se concorder, que ce soit au niveau de la qualité du résultat attendu, au niveau de la durée et au niveau du coût de la prestation. Une fois le profil validé, les deux parties peuvent rédiger et signer le contrat.

 

La préparation de la mission

La préparation de la mission constitue la première tâche du manager de transition. Il est possible d’organiser des réunions préalables pour lui faciliter l’accumulation d’informations sur tous les aspects de l’activité de l’entreprise. Il va alors trier et organiser les données de façon à avoir des premiers avis sur la situation. Dans le cadre de la réalisation d’un projet, il va rassembler tous les moyens afin d’atteindre l’objectif et parer tout imprévu. En d’autres termes, le manager de transition diagnostique la situation de l’entreprise et fixe en conséquence, des résultats quantifiables.

 

La prise de poste

Pour un nouveau collaborateur, la prise de poste est difficile. En revanche, un manager de transition n’aura pas le temps de se familiariser avec tout le personnel. Dès son arrivée dans l’entreprise,  il doit bien planifier ses premières interactions. À ce stade, il peut déjà définir et mettre en œuvre le plan d’actions selon les tâches confiées. La prise de poste revient alors à dire : débuter la mission. S’il y a une équipe destinée à travailler avec lui, il se doit de se montrer digne d’un leader.

 

La mesure de l’avancement de la mission

Comme le temps est compté et limité, le respect de l’emploi du temps et le suivi de l’avancement de la mission sont de vigueur.

 

La transmission des compétences

 Certes, répondre à l’objectif fixé par l’etreprise constitue la mission d’un manager de transition, mais il prépare en même temps l’après-mission. En d’autres termes, il s’assure de transmettre la feuille de route pour la poursuite d’une bonne activité de l’entreprise. Ce qui va faciliter les tâches du futur dirigeant.

 

La conclusion de la mission et le passage à témoin

Dernière de toutes les étapes d’un management de transition : la présentation d’une évaluation et cla conclusion de la mission. Le manager expose un bilan de chaque aspect concerné par son intervention dans l’entreprise. La durée moyenne d’une mission varie entre 6 et 15 mois, avec la possibilité de garder le contact avec l’expert ou bien lui proposer un poste dans l’entreprise.

 

Du début à la fin de la mission, le manager de transition doit maîtriser ses actions. Tout au long de la mission, le dialogue est primordial pour collecter des informations, mais aussi pour son leadership.