L’avènement d’Internet a apporté un grand changement dans l’univers de l’emploi. Le télétravail prend une dimension de plus en plus importante. D’après les études effectuées par les experts en la matière, environ 40% des collaborateurs travailleront à distance à l’horizon 2020. Pour surfer sur cette évolution du mode de travail, les entreprises doivent modifier leur méthode de management et s’adapter au travail à distance. Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour un management à distance ? Cet article informe sur les leviers à utiliser pour réussir la gestion des ressources humaines à distance.

Management à distance : définition

Le management à distance consiste à gérer des collaborateurs qui sont éloignés physiquement de leurs collègues et de leur manager. Les employés peuvent être :

  • « Virtuels » : ils exercent leur activité en télétravail, en externalisation ou en outsourcing dans un autre endroit que celui où est établi le manager.
  • Gérés à distance : lorsque le manager est en déplacement la plupart du temps.
  • Horaires flexibles ou aménagés : le cas d’un manager qui travaille à mi-temps au bureau et à mi-temps à domicile.

Les bonnes pratiques à adopter pour manager à distance

Entretenir la proximité

Le maintien de la proximité malgré l’éloignement des collaborateurs télétravailleurs, ceux en externalisation ou en outsourcing constitue le principal défi du management à distance. De ce fait, le manager doit veiller à garder un lien et une présence forte vis-à-vis des collègues à distance. En fonction du contexte, il doit recourir à l’outil approprié pour conserver un contact quasi permanent avec les travailleurs établis ailleurs. Il a le choix entre l’e-mail, les SMS, la voix et l’image en cas de besoin d’un face à face.

Il importe que le traitement des informations, la stratégie adoptée pour atteindre les objectifs, le suivi des activités et le respect de l’évolution des salariés à distance soient identiques à ceux du personnel travaillant en local.

Des relations personnalisées

La personnalisation de la relation avec chaque télétravailleur détient également toute son importance pour un management à distance réussi. Les temps forts, comme les entretiens, les points téléphoniques, alterneront avec les temps faibles (échanges informels…). Cette méthode permet de déceler les points faibles du télétravailleur et de renforcer la confiance entre l’employé et le manager.

Un suivi efficace

L’établissement d’une feuille de route s’avère indispensable pour définir les responsabilités de chaque travailleur, les attentes de l’équipe dirigeante, les objectifs et les échéances. Le manager doit mettre en place des outils de reporting adaptés pour un suivi performant des travailleurs à distance.

Le traitement des informations

Le management à distance nécessite une grande rigueur dans la collecte et le traitement des informations. Celles-ci doivent être triées en fonction de leur importance et traitées selon leur priorité. Le manager doit mettre en place une organisation performante pour renforcer la traçabilité des informations et apporter des réponses adaptées.

Les qualités d’un bon manager à distance

Pour bien gérer les travailleurs à distance, le manager doit s’impliquer à tous les instants. Il doit aussi faire preuve de souplesse dans le management des ressources humaines externes afin de responsabiliser et de motiver constamment ces collaborateurs établis ailleurs.