Vulgariser, ce n’est pas uniquement rendre accessibles au grand public via des terminologies simplissimes les contenus techniques. Certes, c’est l’une de ses grandes bases, mais encore faut-il susciter l’intérêt des lecteurs depuis l’introduction jusqu’à la conclusion finale. Découvrez comment vulgariser un contenu technique.

En quoi consistent les principes de vulgarisation ?

Mettre un contenu indéchiffrable à la portée de tous requiert une communication adaptée. Pour retenir l’attention du plus grand nombre, rendre un manuscrit compréhensible et intéressant pour les néophytes, il est nécessaire de respecter certains principes à l’instar des techniques « KISS » :

  • La concision : Évitez d’entrer dans les détails et tenez-vous aux éléments clés.
  • La simplicité : Un public de néophytes ne maitrise pas les vocabulaires trop techniques et arrêtera de lire votre article si celui-ci est truffé de jargons incompréhensibles. Réduisez les informations à l’essentielle.
  • L’insertion d’exemples : Pour appuyer vos propos et donner plus de concret à votre article, ne lésinez pas sur les exemples comme les chiffres et les comparaisons.
  • L’utilisation des visuels : Les photos, les infographies et les vidéos ont un impact visuel fort et peuvent facilement illustrer vos idées pour les rendre compréhensibles.

5 techniques pour vulgariser un contenu technique

Afin de faciliter la compréhension de votre article par le plus grand nombre, voici 5 techniques à appliquer !

1) L’anecdote

Le plus important dans une vulgarisation scientifique, c’est de relater une histoire. Ainsi, pour susciter l’intérêt des lecteurs, que diriez-vous de raconter un événement comme à la manière du storytelling ?

2) L’analogie

Mettre en balance un élément technique à quelque chose d’habituel permet de le rendre plus compréhensible.

3) La métaphore

Utilisée avec réserve, la métaphore simplifie la faculté de comprendre en recourant à un vocabulaire simple.

4) La formule

Une formule est bien plus compréhensible qu’une longue phrase. Elle vous permettra de résumer votre idée en seulement quelques mots.

5) L’humour

L’utilisation de l’humour rend l’article plus vivant, plus captivant et plus simple à assimiler.

Quelques astuces pour s’exprimer de manière accessible et réussir une vulgarisation

  • Servez-vous d’un exemple en guise d’introduction avant de développer une idée. Cela sera beaucoup plus efficace contrairement à l’effet inverse.
  • Si vous commencez dans la vulgarisation scientifique ou autre contenu technique, pensez à écouter des programmes scientifiques à la radio ou à regarder la télévision. Vous connaitrez ainsi les bonnes marches à suivre.
  • Écrivez votre article en imaginant que vous expliquez un sujet à un ami néophyte. Vous serez plus enclin à choisir les bons mots pour améliorer sa compréhension.
  • Une fois votre article terminé, pensez à le faire lire par un proche qui ne maitrise pas la thématique traitée. Vous pourrez savoir si votre contenu est en adéquation à un public non averti.

Le mot de la fin

Certes, le but de la vulgarisation est d’enseigner au plus grand nombre, mais il consiste surtout à éveiller la curiosité du public et lui donner l’envie de découvrir des choses. Vous connaissez désormais toutes les astuces pour mener à bien la rédaction de vulgarisation. Si toutefois vous n’avez pas le temps nécessaire pour ce type de tâche, vous pouvez toujours faire appel à l’expertise d’un rédacteur web à Madagascar.