Le télétravail se développe de plus en plus. Il suffit d’une bonne connexion internet et d’un équipement informatique adéquat. Une partie des salariés peut désormais travailler à domicile, sur un ou plusieurs jours dans la semaine. Alors comment manager des salariés en télétravail?

L’exercice peut s’avérer très profitable pour l’entreprise, car un bon nombre de salariés sont satisfaits de pouvoir travailler à distance. Cela leur évite des fatigues de transports en commun, voire des frais de garde momentanée d’enfant malade…

Mais attention, le travail de l’employé et ses préoccupations domestiques ne doivent pas se faire au détriment de l’entreprise. Il y a quelques pièges à déjouer, pour la satisfaction de tous.

Comment manager des salariés en télétravail?

Le télétravail pour une meilleure qualité de vie

Le télétravail ne va s’appliquer que sur un jour dans la semaine, mais induit une souplesse appréciable dans la vie personnelle du salarié. Il va permettre à l’employé d’avoir une meilleure qualité de vie, en jouant avec ses horaires tout en effectuant le travail demandé.

De ce fait, le télétravail peut être un véritable atout de management. On constate d’ailleurs qu’en général les salariés sont plus productifs à la maison qu’au bureau !

 

Déjouer les appréhensions des télétravailleurs

Un manager doit savoir, en amont, expliquer à ses équipes comment leur télétravail va se passer, en les prévenant des difficultés induites par le travail à distance. Le salarié saura, ainsi, que le manager est conscient des difficultés du travail à distance.

Vous partirez sur de bonnes bases.

Il faut fixer des plages horaires de travail, en indiquant par avance au salarié qu’il devra être disponible dans un créneau horaire défini.

 

Manager à distance sans jouer au gendarme

C’est un peu du donnant-donnant. D’un côté, le salarié accepte de lutter contre le manque de productivité au travail que pourrait induire le confort de son domicile. De l’autre, le manager accepte de leur laisser une certaine indépendance. Ce qui va compter désormais, c’est le travail produit, le rendu final.

Il ne faut donc pas être sur le dos du salarié, à lui rappeler les délais ou lui demander s’il à bientôt fini…Cette attitude est stressante pour le salarié. Elle est également chronophage. Enfin, elle induit un manque de confiance. Cela ne peut que frustrer ou démotiver l’agent qui travaille à distance.

En bref, un bon manager doit apprendre à lâcher prise, tout en restant disponible. Car le salarié ne doit pas pour autant avoir l’impression d’être sur une île déserte.

 

Réunir ses équipes en temps voulu

Des réunions d’équipe régulières sont nécessaires. Ce sera l’occasion de faire le point. Le manager doit les prévoir à échéances régulières, et s’y tenir. Les télétravailleurs doivent croiser régulièrement leur manager, mais aussi leurs collègues, afin de garder la conscience d’une vraie appartenance d’entreprise.

Il est conseillé de permettre le télétravail en priorité en cours de semaine et sur un seul jour. Ainsi, le salarié reste disponible à échéances rapprochées et le télétravail ne risque pas de servir à rallonger les week-ends. Il faut aussi indiquer aux salariés que la pose d’un jour de télétravail n’est pas gravée dans le marbre et peut éventuellement être reportée si la bonne marche de l’entreprise le réclame (réunion importante ce jour-là avec tel fournisseur par exemple).

Le télétravail se développe : il faut s’en réjouir, mais aussi savoir en déjouer les pièges. Compréhension du manager, mais souplesse et productivité du salarié, telles sont les manettes pour en tirer le meilleur parti.