Tous types de mission relatifs au redressement apportent un changement au sein de l’entreprise en difficulté. Ils se réalisent dans de nouveaux contextes et peuvent rencontrer des blocages. Pour faire face à cette situation et pour faciliter l’atteinte de l’objectif fixé, il faut trouver des solutions adéquates. La transparence de la communication, la mise en avant des avantages de l’intervention et l’accompagnement progressif des collaborateurs en sont les clés.

Faire une communication transparente sur le projet du changement

La transparence de communication de la part du manager mandaté pour la mise en œuvre d’un management de transition est très importante. Elle constitue un moyen principal permettant de faire face aux blocages de l’effectivité du changement. Cette méthode se focalise sur deux axes. D’abord, elle doit prioriser l’explication d’une manière claire et précise de la nature du projet. Dans ce cas, les raisons de l’intervention et son aboutissement seront explicités. Ensuite, l’agent temporaire et l’équipe dirigeante de l’entreprise vont s’efforcer de mieux comprendre l’origine des oppositions. Ils pourront, de cette façon, dénicher le noyau des problèmes et surmonter facilement aux empêchements de la bonne réalisation de la mission.

Stimuler les équipes déjà mises en place avec les gains du changement

Aussi, lors de la mise en œuvre d’un management de transition dans l’entreprise du client, il est prioritaire pour le manager de communiquer clairement les gains du changement. Cette stratégie permet de stimuler et de motiver les équipes déjà en place. Elle est également une meilleure solution pour résoudre les problèmes liés à la résistance des individus qui sont défavorables au projet en cours. Ces opposants pourront, par exemple, changer d’avis en comprenant l’enjeu et surtout les bénéfices qui en découlent. Ils ne voient que les points négatifs au départ, mais au fur et à mesure, réaliseront la nécessité d’un plan d’urgence pour redresser l’entreprise et lancer de nouveaux défis. Toutefois, cette méthode doit prendre en compte les remarques et les points de vue de tous les collaborateurs. Elle réclame donc un sens d’écoute de la part du manager pour optimiser l’efficacité.

Accompagner les collaborateurs pour mieux s’adapter au changement

Enfin, pour optimiser l’efficacité d’un management de transition, le manager missionné prendra pour priorité l’accompagnement des équipes déjà en place. Il va rassurer les membres du personnel douteux, voire résistants, sur la pertinence du projet. Pour ce faire, l’intervenant procédera à la mise en œuvre d’une stratégie basée sur l’entraide mutuelle. Dans cette optique, il s’efforce de comprendre le souci de ses collaborateurs, de partager ses expériences et ses compétences. Ces nouveaux collègues seront, de cette façon, bien encadrés et accompagnés pour adhérer progressivement dans le processus du management de transition. Ils deviendront, à leur tour, ambassadeurs du changement au sein de l’entreprise et participeront à la réalisation du plan d’action pour atteindre l’objectif fixé.