Pour certains postes, il est nécessaire d’avoir de l’expérience, un néophyte ne peut pas convenir. Cependant, il ne faut pas négliger les personnes qui ont beaucoup de talent car cela a aussi certains avantages. Vous vous retrouverez dans cette situation un jour ou l’autre : deux profils s’offrent à vous pour un poste. L’un dispose d’une expérience solide, son background est en adéquation avec le poste. L’autre n’a pas l’expérience du précèdent, mais son talent est indéniable. Qui embaucher ?

Quand embaucher un candidat expérimenté ?

S’il s’agit d’un poste où il faut faire preuve de leadership, où sa tâche principale sera de manager des équipes, il est préférable de prendre quelqu’un disposant d’expérience dans ce domaine. Même s’il est tentant d’offrir le poste à quelqu’un dont vous décelez le potentiel, si celui-ci n’a jamais vécu pareille situation; cela peut vite tourner à la catastrophe. Les compétences managériales sont très différentes des compétences individuelles. Mener un projet à terme tout en composant avec une équipe de plusieurs collaborateurs peut sembler compliqué pour quelqu’un ne l’ayant jamais fait. D’ailleurs il le sera. Il est toujours difficile de construire, guider, motiver; inspirer une équipe même pour quelqu’un ayant déjà de l’expérience dans ce type de poste.

Quand embaucher un profil prometteur ?

Notamment dans les métiers ou tâches créatives. Quand quelqu’un est doué, cela se voit tout de suite. Vous embauchez souvent de nouveaux collaborateurs pour renforcer une équipe; pour apporter plus de bras et d’idées sur un projet en cours. Par exemple, sur un projet de création de site web pour une marque de luxe, vous disposez déjà d’une équipe de 6 personnes. Embaucher un second web designer, un second développeur permettra de faire avancer le projet plus rapidement. Les process sont déjà définis; le nouveau venu aura juste à sauter dans le train en marche et apporter son énergie et sa créativité.

Vous avez alors besoin de quelqu’un de productif, motivé et talentueux. L’expérience n’est pas le facteur le plus important dans ce cas de figure. Même si cela est toujours mieux bien entendu. Embarquer quelqu’un dans l’équipe ne disposant « que » de son talent peut offrir de bonnes surprises. En apportant un regard neuf, non formaté par l’expérience; ce collaborateur  peut faire ressortir des problématiques qu’une personne expérimentée n’aurait pas déceler. L’inexpérience est souvent associée à la jeunesse. Ainsi, les insights des générations plus jeunes peuvent permettre d’insuffler un élan d’innovation dans la manière de développer des produits ou services.

Gardez l’esprit ouvert

Essayez d’anticiper lors de votre processus de recrutement, à savoir si l’expérience ou le talent est primordial pour le poste. Parlez-en avec vos équipes. Il n’y a rien de pire que d’embaucher la mauvaise personne.

Sachez que quelqu’un d’expérimenté n’est pas automatiquement quelqu’un de talentueux. Focalisez-vous sur des candidats faisant preuve d’initiative créative, de motivation. Quelqu’un qui souhaite travailler pour votre entreprise en particulier et qui vous explique pourquoi il souhaite travailler chez vous est un bon signe. Ce genre de profils affichent une certaine loyauté, chose rare de nos jours.

Décryptez les soft skills

A l’instar du système britannique, ne vous focalisez pas uniquement sur les expériences et les diplômes. Apprenez à déceler la personnalité du candidat qui vous fait face. Ce n’est pas parce que Chanel apparaît sur un CV que cela signifie que la personne est aussi talentueuse que l’entreprise. Demandez ce que les candidats ont réalisé, ce qu’ils ont accompli, ce qui les rend fiers, leur vision de l’entreprise. Bref tout ce qui vous permettra de mieux cerner l’individu avec sa personnalité et ses valeurs. Se fier uniquement à ce qui est écrit sur un CV peut parfois amener de mauvaises surprises. Certaines personnes savent très bien enjoliver la réalité.

Ne zappez pas la formation

Parfois vous donnez la priorité aux personnes bénéficiant d’une bonne expérience; car il vous semble logique qu’un tel candidat n’aura pas spécialement besoin de formation et sera ainsi opérationnel tout de suite. C’est rarement le cas. Un candidat avec de l’expérience travaillera à sa manière dans un premier temps. Puis il découvrira que cela ne correspond pas forcément aux attentes du manager l’ayant recruté. La frustration s’invitera ainsi dans les deux camps. L’un aura l’impression de perdre son temps à former le second; l’autre aura le sentiment que son expérience perd de sa valeur.

Investissez dans vos collaborateurs

Au-delà de la formation initiale, en investissant dans chaque nouveau collaborateur, vous leur offrez la possibilité de se perfectionner; de faire évoluer leur parcours professionnel. Il est crucial pour un salarié de sentir que sa marge de progression est sur une courbe ascendante. Avoir de l’expérience est essentiel pour certains postes. Cependant l’aspect ‘talent’ ne doit pas être négligé car en intégrant des candidats prometteurs; cela permet de faire progresser les organisations. Gardez-en tête l’objectif de faire toujours  grandir votre entreprise, vos équipes, vos collaborateurs…

Par ArchiBat RH – https://www.archibat.com/blog/