Beaucoup de manager s’accordent sur le fait que la clef de la réussite, ce sont les ressources humaines.

Or, une entreprise qui réussit; c’est une entreprise qui grandit et qui dit plus d’employés, dit plus de complexité et de facto plus de risque.

Dans le cadre de la croissance des équipes qui sont derrières le succès du logiciel « Simple CRM », se cache Brice Cornet, CEO et fondateur de l’entreprise. Ce dernier livre régulièrement les secrets de la croissance de sa startup, au travers des colonnes du blog de management, le « Simple CRM Club ».

Dans ses nombreux écrits; Brice Cornet aborde la question du nombre de Dunbar, une clef du succès peu connue du monde de l’entreprise.

Ce nombre provient d’une étude publiée en 1992 par le chercheur Robin Dunbar. Dans cette étude; il analyse la taille du néocortex de différents primates et la compare au nombre d’individus de leurs groupes respectifs. Il a ainsi extrapolé ses résultats afin de déterminer un nombre maximum pour la taille d’un groupe d’humains. Ce nombre ne devrait donc théoriquement pas dépasser 150 individus.

Au-dessus de ce nombre, la confiance mutuelle et la communication ne suffisent plus à assurer le fonctionnement du groupe. Il faut ensuite passer à une hiérarchie plus importante; avec une structure et des règles importantes (on le voit par exemple à l’échelle d’un pays et de son gouvernement, ou plus simplement dans les entreprises).

Ce qui est extrêmement intéressant, c’est que de nombreuses études ont prouvé l’intérêt de ce chiffre.

Par exemple, les tribus dites « primitives », présentent dans des territoires reculés tel que l’Amazonie; ont pour habitude de se séparer lorsque la communauté atteint les 150 membres. La grande tribu se sépare afin de créer deux tribus de plus petite taille.

De même, les problèmes organisationnels dans les entreprises surgissent systématiquement une fois la barre des 150 employés dépassées.

Le secret de la réussite serait donc; comme les tribus primitives, de splitter votre entreprise en cellules autonomes et séparées physiquement les unes des autres.